L'énergie piézo-électrique : l'énergie de l'avenir ?

    Le 1 Avril 2019

    Un dispositif de dalle Piezo-électrique 01
    Avr

    Le principe de l'énergie piézo-électrique est le suivant : il s'agit de récupérer l'énergie mécanique produite par les actions mécaniques du corps humain et de la convertir en énergie électrique. Les mouvements du corps humain, générant ce courant électrique, peuvent être la marche, la mastication ou même le chant. Le procédé est novateur mais on n'en est qu'aux balbutiements de l'utilisation de cette énergie.

    L'énergie piézo-électrique trouve déjà des applications dans de nombreux domaines. Que ce soit dans l'industrie ou en investissant notre vie quotidienne, cette nouvelle forme de conversion de l'énergie en électricité commence à se développer. Ainsi, de l'allume-gaz aux les montres à quartz, on se familiarise progressivement à cette énergie. Cette dernière a également investi l'univers de l'industrie automobile et même de l'aéronautique grâce à ses applications sur les capteurs et actionneurs de précision, éléments très utilisés dans ces secteurs d'activité.

    Une énergie propre mais coûteuse

    L'énergie Piézo-électrique est propre et non-polluante : elle fait partie de la belle famille des énergies renouvelables. Sa production venant des mouvements du corps humain ne dégage aucune forme de pollution. Autre avantage, cette énergie dispose d'une source d'alimentation illimitée. De fait, chaque être humain, de par son activité engendrant des forces mécaniques, est potentiellement un générateur de l'énergie éponyme.

    Cependant, un obstacle se dresse face à cette énergie si prometteuse par ailleurs. Ce frein, c'est le coût de son utilisation. Récupérer l'énergie produite par les mouvements humains requiert un matériel et un appareillage de haute technologie, et cela a un prix. Par exemple, les dalles placées sur les trottoirs pour accumuler l'énergie cinétique produite par les piétons (grâce à la pression ou aux vibrations exercée(s) sur le matériau) représentent un investissement de plusieurs milliers d'euros par mètre carré.

    L'énergie piézo-électrique a-t-elle un avenir ?

    A ce jour, pour produire de l'électricité, on se sert d'énergies fossiles comme le charbon, le pétrole ou le gaz naturel, mais aussi de des énergies nucléaire, solaire, éolienne, hydroélectrique et enfin celle provenant de la biomasse. Toutes ces formes d'énergies présentent des avantages mais également des inconvénients. Ainsi, le charbon est très polluant, l'énergie nucléaire ouvre le débat sur sa dangerosité, et la plupart de ces énergies ne sont pas inépuisables. Dès lors, l'énergie piézo-électrique apparaît comme un substitut légitime à ces énergies fossiles.

    Pour savoir si cette nouvelle forme d'énergie est l'avenir de la production d'électricité, il faut considérer ses avantages : énergie propre et non polluante, aux ressources illimitées. Cependant, son principal inconvénient reste le coût très onéreux de son traitement. Tout l'enjeu de demain réside dans la problématique de savoir comment on va démocratiser, à grande échelle, cette énergie si séduisante !

    Laisser un commentaire